Isobloc

Joseph Besset présente son prototype d'autocar en 1938, lors de salons à Lyon et Paris. Le succès est considérable. Il implante dans ces deux villes un garage pour les livraisons, l'entretien et les réparations de ses autocars.

Mais la guerre arrive bientôt, interrompant la production. Celle-ci reprend à la libération, plus de 2 000 unités sortant des chaînes jusqu'au début des années 1950 — 3 400 en tout